Le nouveau monde copy site 1

LE NOUVEAU MONDE CA COMMENCE PAR NOUS

 

Le nouveau monde copy site 2

LE NOUVEAU MONDE ÇA COMMENCE PAR NOUS.

La lumière de la connaissance face aux ténèbres de l’ignorance.

Nous devons nous débarrasser de ces philosophies qui nous limitent en nous encourageant à développer seulement une petite partie de nos possibilités, car cela entraine des lacunes et des insuffisances.

La seule philosophie véridique sur l’homme est celle qui prend en considération la totalité de son être. Pourquoi le mutiler ?

  • Il faut que l’être humain soit robuste, souple et résistant dans le plan physique ;
  • Dans le plan astral, il faut que son cœur soit plein d’amour et de bonté ;
  • Dans le plan mental, il doit posséder un intellect lumineux et pénétrant pour comprendre les lois de l’UNIVERS et de la vie ;

Mais ce n’est pas tout. Si les universités donnent pour idéal au monde entier de devenir seulement érudit, savant, spécialiste de telle ou telle manière, la Science initiatique, elle, ne s’arrête pas la. Son but est d’amener les humains encore plus haut, pour qu’ils développent des facultés supérieurs à celles du corps mental : C'est-à-dire les facultés du corps causal (l’intellect supérieur), du corps bouddhique (le corps supérieur) et du corps atmique (la volonté supérieur) car elles leur donneront des possibilités inouïes de sagesse, d’amour et de puissance.

Examinons en détail ici le rôle de ces corps subtils dans le maintien de notre santé, d’un équilibre à la fois physique, psychique et karmique.

  • Le corps physique
  • Le corps astral ou émotionnel
  • Le corps mental
  • Le corps causal
  • Le corps atmique ou bouddhique ou christique

1- LE CORPS PHYSIQUE :

C’est le réceptacle de tous les autres corps, il est celui dont les vibrations sont les plus denses. Ce n’est pas un corps subtil car ses vibrations sont les plus basses et, de ce fait, il est visible à l’œil nu (lui !).

Son rôle est de permettre à notre conscience (logée dans d’autres corps beaucoup plus subtils, cf. plus bas) d’expérimenter nos actes, paroles et pensées dans chaque incarnation. Son état de santé est directement lié à la santé des autres corps subtils qui le protègent, notamment le corps ethériques détaillé ci-dessous. Au décès, il est l’un des 2 corps parmi les 9 qui meurt, disparaît à jamais

 

2- LE CORPS ETHERIQUES

C’est le premier corps subtil, celui qui est localisé au plus proche du corps physique en suivant son contour et fait le lien entre ce dernier et tous les autres corps qui sont, eux, beaucoup plus subtils (vibrations plus hautes, donc moins denses). Plus il sera épais et plus sa protection sera efficace en lien avec les défenses immunitaires.

 

3- LE CORPS ASTRAL OU EMOTIONNEL :

Il stocke et traite l’ensemble de nos désirs, émotions et ressentis qu’ils soient positifs (amour, joie et optimisme, compassion, paix, sérénité, empathie, bonté, etc.) ou négatifs (jugements, critiques, colères, peurs, angoisses, stress, violences physique ou psychologiques, ressentiments, agressivité, haine, etc.). Donc, notre attitude quotidienne va charger positivement ou négativement ce corps qui ne fait qu’amasser, accumuler, amonceler, jour après jour nos émotions. Sans jugement ni aucun filtre !

D’où l’intérêt et la nécessité même :

D’une part, de surveiller nos pensées qui sont à la racine de nos paroles et actes afin de nous libérer du poids (forcément karmique : qui engendrera des conséquences dans le futur) de nos attitudes les plus néfastes qui ne feront que charger négativement ce corps astral,

et, d’autre part, de le nettoyer, le vider comme on formate un disque dur plein pour éviter d’être quotidiennement torturé ou pollué par des pensées négatives. Comment faire vous demandez-vous ? C’est simple (pour plus de détails : voir la dépollution psychique) :

  • en s’offrant les services d’un magnétiseur (compétent) qui vous videra de ces émotions,
  • en récitant quotidiennement des mantras qui auront le même effet et, qui plus est, élargiront votre champ de conscience pour comprendre l’effet pervers de cette attitude et vous aider au 3° point ci-dessous :

4- LE CORPS MENTAL :

Plus petit que le corps émotionnel, le corps mental est le centre de notre raisonnement : face à une interrogation, il « réfléchit », « calcule », examine les différentes voies et en déduit des solutions, des façons d’agir concrètement destinées à résoudre ce qui nous préoccupe. Ces solutions sont mémorisées sous forme de « leçons apprises » par l’individu sur lesquelles il prendra appui afin d’en résoudre de nouvelles dès qu’elles se présenteront à lui.

D’où l’importance de la gestion de nos émotions pour faciliter ce raisonnement, cette prise de décision qui sera influencée directement par :

  • soit, des pensées, idées, connaissances et vérités universelles captées à un niveau supérieur (corps plus subtils : atmique, christique ou divin) manifestées sous la forme de visions et de compréhensions instantanées. Dans ce cas, nous nous sentiront véritablement guidés, aidés, portés par ces ressentis très positifs car les solutions proposées mettront en avant un lien d’amour, de joie, une volonté d’aller vers l’autre, de construire, de pardonner, de relativiser, de voir les choses avec humour…
  • ou soit, à l’inverse, notre raisonnement sera beaucoup plus « terre à terre », rationnel, centré sur soi, dans le repli car influencé ici par un corps physique qui souffre ou un corps astral chargé par des pensées aux vibrations très basses liées soit à des événements passés qui ont laissé des traces plutôt négatives, soit à la projection d’éventuelles circonstances futures pour lesquels on imagine des issues peu ou pas heureuses (création de peurs, craintes, limitations…). Dans ce cas, à cause corps astral imprégné négativement, nous sommes littéralement coupés de notre capacité de relativiser, de pardonner, d’être optimiste et … heureux.

5- LE CORPS CAUSAL :

Il s’agit d’une « super mémoire«  dite intemporelle c’est à dire au delà de notre temps, au-delà de la vie présente. Elle a pour rôle d’enregistrer toutes les expériences vécues qui ont marqué notre vie et celles d’avant, surtout si elles ont des conséquences karmiques d’incarnations en incarnations. Ainsi, ce corps fait le lien entre les expériences antérieures vécues et celles qui restent à vivre : il est donc à l’origine des syncronicités qui jalonnent notre vie (rencontres, événements fortuits censés nous indiquer notre chemin vers une évolution spirituelle) et qui sont propres à chacun d’entre nous.

C’est par voie de conséquence le centre qui gère, suit nos karmas (voir La loi de cause à effet) actuels (provenant de toutes nos existences) qu’ils soient :

  • positifs (il ne faut pas les oublier !) c’est à dire liés aux conséquences directes des bonnes actions passées et qui font apparaître en nous des qualités innées comme une grande compassion, de la compréhension des choses de la vie, des connexions envers les autres, la nature, la volonté d’évoluer, une grande capacité de travail, d’écoute, de communiquer…
  • ou négatifs qui entraînent des difficultés actuelles dans le travail, en couple, des défauts dans notre caractère à corriger…

De vie en vie, le corps causal programme ce qui doit l’être en fonction des opportunités qui ont été ou pas saisies dans une vie : par exemple, rencontres qui ont laissé des traces (animosités, rancœurs, haine, etc.) et qui devront être dissipées, résorbées dans une prochaine vie; événements ou expériences de vie qui n’ont pas été vécus pleinement; expériences non résolues, etc.

 

6- LE CORPS ATMIQUE OU BOUDDHIQUE OU CHRISTIQUE :

C’est un plan de conscience « parfait » appelé aussi plan « supra-mental » c’est à dire qui est « au-delà du mental » auquel on accède malheureusement plutôt rarement car il n’est pas facile de faire le vide dans notre tête… même s’il est présent et accessible pour tout le monde (!).

C’est un niveau de conscience de haute sagesse réservé aux initiés : maîtres de sagesse et parmi eux, maîtres ascensionnés qui ont atteint un niveau de contrôle et de perfection encore plus élevé. Ces frères (comme ils aiment à se faire appeler) contrôlent parfaitement leur corps mental (n°4) donc leur corps émotionnel (n°3). Tout le monde les rejoindra, tôt ou tard… !

Ce niveau de conscience porte différents noms car, suivant les obédiences, les noms usités ne sont pas les mêmes. Qu’importe, il s’agit en fait d’une possibilité de connexion à toute une hiérarchie céleste c’est à dire d’un ensemble de Frères et Sœurs, d’Êtres de Lumière qui œuvrent en coulisse pour le bienfait et l’évolution de l’humanité : anges, archanges, guides, maîtres, maîtres ascensionnés, etc.

 

7- LE CORPS DIVIN OU ATOME DIVIN :

C’est l’étincelle de référence à la source divine, le lien, la connexion vers notre « contrepartie » divine qui est, en général, représentée en nous, par notre âme, cette partie de Dieu qui est en nous… Cette présence en nous nous révèle en tant qu’Être Divin en incarnation, en tant qu’âme incarnée dans un corps prêt à expérimenter les lois divines ici-bas, jusqu’à ce que nous ayons compris et que, de ce fait, nous soyons prêts à prendre un nouveau chemin d’évolution, encore et encore…

Nous sommes donc relié à l’infiniment petit comme à l’infiniment grand… détenteur d’un pouvoir grandiose, d’un potentiel infini que je qualifierais sans hésitation de divin ! A nous de faire nos choix car chaque humain sur terre possède ces 7 corps dès la naissance … donc un potentiel vraiment infini de croissance et de compréhension !

Comme vous l’avez sans doute devinez, nous sommes la dans un monde invisible ou nous nous ouvrons aux champs des possibles. Comme nous lavons déjà répété maintes fois, le nouveau monde ça commence par nous, oui, mais encore faut il effectuer un belle effort individuelle pour qu’il devienne collectif. La période que nous vivons est une période de transition et si, l’humain ne comprend ce message universel, nous risquons de le payer très, très cher ! JPB

 

Le nouveau monde ça commence par nous