Artfichier 745278 7890402 201809270646707

Adapter nos habitudes en fonction des saisons

Au fil des saisons… Assurez-vous de faire le plein d’énergie.

MÉDECINE CHINOISE: Adapter nos habitudes en fonction des saisons – 

Au fil des saisons… Assurez-vous de faire le plein d’énergie.

La médecine traditionnelle chinoise propose de stimuler votre énergie vitale selon les organes associés à chaque saison pour un tonus maximum.

À l’automne, soutenir le système immunitaire en tonifiant le Poumon

L’automne correspond au repli de la nature et en même temps au retour au travail après les vacances. L’idéal est de ne pas oublier de garder un lien avec le milieu naturel. La marche en nature ou les sorties à vélo améliorent les défenses de l’organisme, respirer à pleins poumons minimise les états mélancoliques qu’on peut ressentir en cette saison.

En hiver, aidez l’énergie du rein et des surrénales

L’hiver est la saison la plus yin. La nature est en sommeil. L’idéal est de préserver ses forces, non pas en ne faisant rien, mais en privilégiant les activités douces, faisant appel à l’introspection, comme la lecture ou la méditation, sans trop se laisser embarquer dans un rythme de travail élevé contraire aux rythmes naturels. Privilégiez le sommeil et protégez vos reins et vos pieds du froid.

Au printemps, aidez l’énergie du foie et de la vésicule biliaire

Le printemps est la saison du renouveau, il est normal d’avoir envie de bouger, de sortir, de faire des projets. Ne vous en privez pas, à condition d’avoir respecté auparavant le ralentissement nécessaire de l’hiver qui vous permet ce regain d’énergie naturel. Soyez à l’écoute de votre corps, agissez conformément à vos capacités et à vos envies. Le foie, qui a la double fonction de détoxifier le sang et de le mettre à disposition dans tout le corps lors de l’activité, est bien sûr en première ligne.

En été, aidez l’énergie du coeur

L’été est la saison la plus yang, propice aux échanges chaleureux entre amis. Le cœur est à l’honneur ! Il faut voyager, rencontrer, découvrir, mais aussi savoir se reposer et contempler pour se nourrir visuellement et optimiser son fonctionnement rythmé et calme, celui qui favorise l’état de présence.


 

 

 

Médecine chinoise -