Description de la discipline dietetique chinoise

L' Alimentation diététique chinoise

Les 15 Règles d’Or de la Diététique Chinoise

Elle permet également de vivre en harmonie avec son environnement et de s’adapter aux changements de saisons.

Elle apporte aussi du plaisir afin de contenter le Shen (l’ensemble des activités mentales) car une personne au Shen vigoureux ne peut être atteinte dans son intégrité physique, émotionnelle ou mentale. Quel beau programme !!!

Elle est de ce fait considérée depuis l’Antiquité comme une méthode thérapeutique à part entière.

Pour traiter un déséquilibre énergétique, le diététicien traditionnel chinois conseille tout d’abord d’adopter de nouvelles règles alimentaires et de consommer certains aliments particuliers ou certaines plantes médicinales. Si cela n’est pas suffisant, il peut alors orienter son patient ou à sa patiente vers d’autres techniques thérapeutiques .

Pour se soigner, on demandait conseil en premier au sage, puis au diététicien, puis ensuite au médecin et enfin au chirurgien.

Cela fait réfléchir quant à l’ordre d’importance que nous leur accordons aujourd’hui !!!

La diététique chinoise est aussi une extraordinaire méthode de prévention. En effet, une alimentation équilibrée et adaptée à la personne lui permet de rester en bonne santé tout au long de l’année.

C’est pourquoi elle faisait partie intégrante des outils que le médecin traditionnel chinois de l’Antiquité proposait à ses patients. Et c’est comme ça que ces derniers n’avaient besoin de le consulter que pour régler leurs énergies aux changements de saisons. Ils ne devaient jamais tomber malades sauf accident ou traumatisme.

Nous vous proposons maintenant de découvrir ces grandes règles de la diététique chinoise basées sur l’expérience, la tradition et le bon sens ! Vous pouvez les appliquez dans votre vie pour vous et pour vos proches ! Vous n’en tirerez que des satisfactions puisque cela convient absolument à tout le monde !

1. Harmoniser nos Organes

Notre corps a besoin d'une énergie de qualité pour vivre et pour fonctionner harmonieusement. Cette énergie lui est fournie par les organes Rate et Estomac qui réceptionnent et transforment les aliments en énergie vitale.

Vous vous devez donc de respecter ces deux organes et de faire en sorte de les maintenir en équilibre pour qu’ils puissent fonctionner de manière optimale et ainsi vous fournir une énergie vitale de haute qualité. Voici les grands principes qui vous permettront d’obtenir ces résultats :

Mangez des quantités raisonnables

Si vous remplissez trop votre Estomac, votre digestion ne pourra pas se faire correctement ! L’accumulation d’aliments va entraver les mouvements de l'énergie, votre digestion se fera donc très lentement avec tous les désagréments que cela peut vous occasionner : nausées, reflux gastrique, sensation de lourdeur, ballonnements, douleurs, congestions des organes, difficultés d’assimilation, fatigue, diarrhées et/ou constipation, troubles du sommeil, de la concentration, surcharge pondérale…

L'idéal est de sortir de table pas totalement rassasié !

Mâchez vos boissons et vos aliments le plus possible en prenant votre temps

Plus les aliments sont mastiqués, plus le travail de la Rate et celui de l'Estomac sont facilités.

« Je bois ce que je mange et je mange ce que je bois !!! »

Mohandas K. Gandhi

Lorsque nous mâchons nos aliments, nous amorçons en fait le processus de la digestion.

Lorsque les aliments broyés arrivent ensuite dans notre Estomac, ils sont prêts à être transformés par la Rate en énergie assimilable !

Dans le cas contraire, tout le processus est obligé de se faire au sein de notre Estomac et cela demande à la Rate de fournir beaucoup plus d’énergie, ce qui au fil du temps l’affaiblit et entraîne différents troubles.

La mastication permet également à l’énergie des aliments de se libérer en particulier sous forme de saveurs. Celles-ci sont des informations essentielles d’abord pour notre plaisir mais aussi pour l’équilibre de nos organes. Chaque saveur consommée modérément nourrit et stimule l’organe qui lui correspond :

L’acide et l’aigre stimulent le Foie et la Vésicule Biliaire ainsi que les tendons, les ongles, la vue, etc.

Exemples d’aliments acides : les tomates, les agrumes, les abricots, les cerises, les fraises, les kiwis, les pêches, les pommes, les prunes, le raisin, le vinaigre, tous les fruits pas assez mûrs…

L’amer et le grillé stimulent le Cœur et l’Intestin Grêle ainsi que les vaisseaux sanguins, le visage, la parole, etc.

Exemples d’aliments amers : les asperges, les endives, la scarole, le céleri, la rhubarbe, le café, le chocolat…

Le doux et l’insipide stimulent la Rate et l’Estomac ainsi que les muscles, les lèvres, le goût, etc.

Exemples d’aliments doux : les céréales, les légumineuses, la caille, la viande de bœuf,les poissons d’eau douce, l’aubergine, le concombre, les champignons, le chou, les pommes de terre, le sucre non-raffiné, la réglisse naturelle, le miel, les carottes, le raisin…

Le piquant et l’âcre stimulent les Poumons et le Gros Intestin ainsi que la peau, les poils, l’odorat, etc.

Exemples d’aliments piquants : l’ail, le gingembre, les oignons, la menthe, le piment, le poivre, la cannelle, la ciboulette, le fenouil, l’alcool,…

Le salé stimule les Reins et la Vessie ainsi que les os, les dents, les cheveux, l’audition, etc.

Exemples d’aliments salés : les algues, les huitres, le crabe, les crevettes, les poissons de mer, les escargots, le sel de mer, la sauce soja…

Toutes ces saveurs doivent être comprises dans notre alimentation pour maintenir l’équilibre entre tous nos organes. Cela peut varier en fonction de nos besoins énergétiques personnels ou en fonction des saisons.

Mais l’excès ou l’absence de l’une d’entre elles peut perturber tout notre fonctionnement organique interne ! Voilà pourquoi vous vous devez de toujours préserver l’équilibre et l’harmonie dans votre alimentation. Et n’oubliez pas de considérer l’importance de la mastication.

Mangez chaud

Le contenu de notre Estomac doit être amené à 38°C par l'énergie de la Rate pour que la transformation des aliments puisse se faire et que l’énergie nutritive des aliments puisse être extraite.

Ainsi, manger froid ou glacé nécessite une grande dépense d'énergie de la part de nos organes et en particulier de la Rate. Si nous devons dépenser autant d'énergie pour digérer que nous en apportons en mangeant, cela ne sert pas à grand chose ! Et si à la longue, la Rate s’affaiblit et ne plus remplir son rôle, nous ne pourrons plus assimiler grand-chose !!!

Préférez les aliments cuits même légèrement

Les aliments crus sont riches en énergie vitale brute, mais ils nécessitent une grande dépense d'énergie pour être digérés, comme les aliments froids ! Et malheureusement, leur cuisson excessive tend à faire diminuer leur teneur en vitamines, minéraux et enzymes.

Le bon compromis de la cuisine chinoise est une cuisson courte (sauté, vapeur, etc.) pour la plupart des aliments ce qui les rend plus assimilables. En revanche, certains aliments comme les céréales ou les légumineuses doivent être très bien cuits pour être bien digérés.

Buvez chaud au cours du repas

Notre Estomac a besoin de liquides pour digérer les aliments que nous lui donnons. S'il n'en contient pas, il doit puiser dans ses réserves ce qui peut à la longue provoquer un assèchement des muqueuses.

Une boisson chaude de préférence prise à la fin du repas est favorable à une meilleure assimilation. Les chinois finissent souvent leur repas par une soupe chaude. En revanche, boire froid ou glacé au cours du repas bloque la digestion.

Buvez de l'eau seulement en dehors des repas

La Rate est l'organe du feu digestif, et l'eau que nous pouvons boire en mangeant éteint ce feu, rendant la digestion difficile. Si notre Rate, débordée, ne peut pas transformer tous les liquides au cours de la digestion, elle les laissera s'accumuler et s'infiltrer dans les tissus, créant une sensation de lourdeur et entravant la circulation de l'énergie et du sang.

Vous pouvez boire de l’eau jusqu'à 30 minutes avant de manger et à partir de 30 minutes après votre repas. En revanche, ne buvez pas d’eau pendant les repas, vous aurez ainsi une digestion légère.

Soyez détendu et assis quand vous mangez

Les tensions que nous pouvons éprouver au cours du repas bloquent l'énergie du Foie, l'organe responsable de la gestion de nos émotions. Les mouvements de l'énergie de tous nos organes sont alors freinés empêchant notre digestion de bien se faire.

Le fait d'être debout ou de marcher tout en mangeant empêche également notre digestion de bien se faire à cause de la trop grande sollicitation des muscles striés de nos membres au détriment des muscles lisses de nos organes internes.

Les repas devraient être des moments paisibles pour apprécier et profiter pleinement de la compagnie et de ce que nous avons dans notre assiette. Une courte marche avant le repas peut aider à la détente nécessaire, ainsi que quelques respirations profondes.

Pratiquez un automassage abdominal après le repas

Cela aidera à créer la chaleur nécessaire à une bonne digestion. Posez vos mains à plat l'une sur l'autre et massez d'une manière circulaire, sans trop appuyer, et en vous concentrant sur la sensation de détente et de chaleur.

2. Manger en Harmonie avec la Nature

L'équilibre de notre corps par rapport à son environnement est le deuxième élément essentiel de la diététique chinoise. Comme nous puisons notre énergie vitale dans l'air que nous respirons et dans les aliments que la terre nous fournit, nous devons vivre en harmonie avec la nature qui nous environne pour rester en bonne santé.

Nous ne devons donc pas nous couper du climat extérieur du lieu dans lequel nous vivons, mais consommer des produits de notre région et adapter notre activité et notre alimentation à la saison.

Voici quelques principes diététiques fondamentaux :

Consommez des aliments de grande vitalité

Les êtres vivants animaux ou végétaux sont tous porteurs d'une énergie qui nous permet en l'absorbant de renforcer notre énergie vitale. Plus un aliment est sain, frais et sauvage, plus l'énergie que notre organisme pourra en tirer sera puissante et équilibrée. C’est pour cette raison qu’il est recommandé d’ arrêté tous les aliments issus de l’industrie agroalimentaire qui en plus de contenir des additifs de toute sorte (sucre, sel, colorants, conservateurs, etc.) qui nous intoxiquent, ne nous apportent qu’une énergie de très basse qualité !

Mangez à des heures régulières

Cela garantira une bonne disponibilité des fonctions de digestion et d'assimilation au moment des repas. Si vous grignotez sans arrêt, le système digestif travaille en permanence et petit à petit s'affaiblit et fonctionne de moins en moins bien.

Choisissez des aliments qui proviennent de l'endroit où vous vivez

Les produits de notre région bénéficient des mêmes conditions climatiques que nous, respirent le même air que nous et vivent sur ou dans la même terre que nous. Ils sont porteurs de l'énergie qui nous correspond, ce qui n'est pas le cas des aliments qui viennent de loin, voire de l'autre bout du monde.

Adapter votre alimentation à la saison

Pour les mêmes raisons que précédemment, consommer des aliments de saison nous maintient en relation et en harmonie avec notre environnement. Cela nous apporte ainsi les qualités indispensables dont nous avons besoin au cours de chaque saison :

Des jeunes pousses au printemps bourrées d’énergie vitale pour nous aider à sortir de l'hiver,

Des fruits et des légumes juteux en été pour compenser la chaleur et la sécheresse,

Des aliments plus riches en automne pour faire des réserves,

Et des légumes racines l'hiver pour préparer l'énergie à redémarrer au printemps.

Ayez une alimentation variée dans de bonnes proportions

La diététique chinoise privilégie les céréales et les légumes frais. Consommez-en davantage ! Les premières favorisent la production d'énergie et de sang et les seconds apportent de la vitalité et sont riches en nutriments essentiels.

N'hésitez pas à varier votre utilisation des céréales pour profiter des propriétés spécifiques de chacune.

Viennent ensuite les fruits qui hydratent et génèrent les liquides corporels, puis les légumineuses très nutritives. N'hésitez pas à les utilisez également en plus grande quantité !

En revanche, les produits d'origine animale doivent tenir une place plus réduite dans notre alimentation car ils ont tendance à encrasser le corps, en particulier les viandes riches et grasses. Privilégiez les viandes maigres, les poissons gras et les fruits de mer. Les œufs très riches également doivent être consommés avec modération pour les mêmes raisons.

Le lait et les produits laitiers sont aussi très riches en éléments nutritifs, malheureusement les enzymes permettant leur digestion ne sont plus présents ou très peu à l'âge adulte. Vous pouvez les consommer mais en quantité très réduite.

Les corps gras sont essentiels car ils contribuent à constituer nos cellules, mais ils doivent être consommés en très petites quantité. Évitez les graisses industrielles, préférez les huiles végétales non raffinées de première pression à froid et variez-les.

Le sel que l'on consommera de préférence gris et non-raffiné doit être discret en cuisine et surtout à table car manger trop salé fragilise les Reins et le Cœur.

Le sucre tonifie l'énergie et relâche les tensions, mais en quantités excessives il affaiblit la Rate et l'Estomac, les organes responsables de la digestion et de la production d'énergie et de sang. Les céréales, les fruits et les légumes contiennent déjà du sucre, il n'est donc pas indispensable d'en consommer en plus.

Subvenez à vos besoins en eau

Votre corps contient environ 65 % d'eau et ne peut la stocker car il en élimine en permanence via les excrétions, la respiration et la transpiration. Idéalement, vous devriez boire par jour autant de gorgées d'eau (0,025 litre) que le nombre de kilos que vous pesez. Choisissez une source d'eau pure et vivante !

Huiles végétales : 5 %

Huile d'olive, de colza, de Tournesol, de sésame, de courge, avocats, olives

Protéines : 10 %

Fruits secs, graines et légumineuses, poissons, fruits de mer, viandes maigres, œufs

Céréales : 15 %

Riz, millet, blé, sarrasin, orge, maïs, etc.

Fruits et légumes : 70 %

Légumes : 80 % y compris les graines germées, les herbes fraîches et le jus d'herbe de blé ou d'orge.

Fruits : 20 % idéalement peu sucrés et peu acides.

Combinez bien vos aliments

Il s’agit de la combinaison des aliments au sein d’un même repas qui rend la digestion encore plus aisée et l’énergie nutritive encore plus disponible !!!

-Ne mangez des fruits que l’estomac vide,

-Ne mangez pas de céréales en même temps que des protéines animales,

-Mangez des légumes verts ou de la salade avec des protéines animales ou des céréales,

-Ne mélangez pas graisses et protéines animales.

Les 15 Règles d’Or de la Diététique Chinoise :

1. Mangez des quantités raisonnables

2. Mâchez vos boissons et vos aliments en prenant votre temps

3. Mangez chaud

4. Préférez les aliments cuits même légèrement

5. Buvez chaud à la fin des repas

6. Buvez de l’eau seulement en dehors des repas

7. Soyez détendu et assis lorsque vous mangez

8. Pratiquez un automassage abdominal après les repas

9. Consommez des aliments de grande vitalité

10. Mangez à des heures régulières

11. Choisissez des aliments qui proviennent de l’endroit où vous vivez

12. Adaptez votre alimentation à la saison

13. Ayez une alimentation variée dans de bonnes proportions

14. Subvenez à vos besoins en eau

15. Combinez bien vos aliments

Conclusion

Maintenant vous connaissez les grands principes de la diététique chinoise qui sont heureusement tout à fait applicables à notre alimentation d’occidental puisqu’ils ont été conçus pour que chacun puisse vivre en harmonie avec lui-même, avec ses proches et avec son environnement naturel où que ce soit dans le monde !!!

De nos jours, la plupart des gens choisissent le chemin de la facilité en cédant à la pression de l’industrie agro-alimentaire qui nous sert une nourriture insipide (sans saveur !), identique dans le monde entier quelques soient les saisons : C’EST UNE VERITABLE CATASTROPHE !!!

Ainsi donc, si vous prenez le temps d’appliquer tous ces principes diététiques que nous venons de vous expliquer à votre alimentation et à celle de vos proches (malheureusement très peu d’entre vous le feront !!!), vous ferez parti des rares personnes qui osent changer leur façon de concevoir leur alimentation et leur rapport à la nature. Et tout cela dans le but d’obtenir une meilleure qualité de vie, pour vous dans un premier temps, pour vos proches et pour le monde ensuite.

Bonne réflexion …

Médecine chinoise -