Troubles respiratoires

 

Les troubles du système respiratoire :

L'appareil respiratoire fournit l'oxygène au sang et expulse du corps les déchets gazeux, principalement du dioxyde de carbone. Ces échanges gazeux ont lieu au niveau des poumons, qui peuvent être l'objet de différentes maladies ou infections. Les maladies respiratoires touchent les voies aériennes, y compris les voies nasales, les bronches et les poumons. Elles vont d’infections aiguës comme la pneumonie et la bronchite à des affections chroniques telles que l’asthme et la bronchopneumopathie chronique obstructive.

Les maladies de l’appareil respiratoire les plus courantes sont : le rhume, la sinusite ou le mal de gorge.

 

Cette description est une définition purement médicale.

Notre approche thérapeutique prend en considération le lien entre le corps et l'esprit.

Nous parlerons de symbolique.

 

Symbolique autour des troubles respiratoires : quelques exemples...

Les maux du système respiratoire parlent de nos difficultés à nous protéger face au monde extérieur, à trouver des réactions adaptées face aux agressions éventuelles, réelles ou imaginaires. Ces maux peuvent aussi nous signifier que nous n’arrivons pas ou ne voulons pas refermer certaines blessures de notre vie. Ils nous parlent aussi de nos éventuelles tristesses, rancunes ou rancœurs, de nos difficultés ou refus d’oublier, de pardonner voire de notre désir de régler les comptes ou de notre désir de vengeance.

La laryngite

Ton corps t’envoie plusieurs messages par cette laryngite qui te fait perdre la voix, partiellement ou totalement. Vérifie ceux qui te concernent. Tu t'empêches de parler comme tu le désires par peur de ne pas être écouté ou de déplaire à quelqu'un. Tu ravales donc tes paroles mais celles-ci restent prises dans ta gorge (ce qui donne souvent un mal de gorge).

  • Elles sont prêtes à sortir, mais tu te trouves toujours une bonne raison pour ne pas parler.
  • Tu viens de dire quelque chose à quelqu'un et tu t'en veux d'avoir trop parlé; tu t’es promis (consciemment ou non) de te fermer à l'avenir. Tu fermes donc tes cordes vocales par peur de t'échapper encore une fois.
  • Il se peut aussi que tu aies une demande importante à faire, mais que tu préfères te taire plutôt que de risquer d'être rejeté.
  • Tu fais des détours pour ne pas avoir à parler à quelqu'un.
  • Tu t’en veux d’utiliser un moyen détourné pour dire ce que tu veux.

Le mal de gorge

La gorge a un rôle important. Son message est triple. Si le mal de gorge est accompagné d'une difficulté à respirer, il t’indique que tu as de la difficulté à aspirer la vie.

  • Si le mal de gorge t’empêche de parler correctement parce que tu as perdu la voix, réfère-toi à LARYNGITE.
  • S'il s'agit d'un serrement à la gorge, tu te sens probablement pris à la gorge c'est-à-dire que tu te sens contraint de faire quelque chose pour quelqu’un ou de dire quelque chose à une autre personne. Tu te sens sous pression.
  • Si ta gorge fait mal lorsque tu avales, demande-toi si tu as de la difficulté à avaler quelqu’un ou quelque chose en ce moment?

Quel est le morceau qui ne passe pas ? Ce peut être une simple émotion qui est devenue un drame, donc tellement grosse qu'elle ne passe pas. Tu peux aussi avoir de la difficulté à accepter une situation que tu as toi-même créée. Cela te fait vivre de la colère et de l'agressivité envers toi-même ou quelqu'un d'autre. Lorsqu'un morceau ne passe pas, il se peut que ce soit parce que tu entretiens une attitude de victime dans un domaine en particulier, une attitude de « pauvre moi ».

La toux

Elle est une invitation à faire entendre ce qui est vital pour moi, mon espace vital.

L'asthme

Comme l’asthme correspond à avoir de la facilité à inspirer et de la difficulté à expirer, le message que tu reçois est que tu veux trop prendre comparativement à ce que tu es prêt à redonner. Voici la ou les causes qui peuvent s’appliquer à toi :

  • Ce problème d’étouffement est manifestement relié à une situation que tu trouves étouffante ou une personne qui t’aime d’une façon étouffante.
  • Tu fais des efforts pour te montrer plus fort que tu ne l’es. En réalité, tu veux que les autres s’occupent de toi.
  • Lorsque les choses ne se passent pas à ta façon et lorsque tu n’en peux plus, pour attirer l’attention, tu « siffles » lors d’une crise. Tu as ainsi une bonne excuse pour paraître faible et obtenir du soutien.

La bronchite

Elle est une maladie essentiellement reliée à l’action de prendre la vie et l’air avec désir et goût pour ensuite les rejeter avec détachement. L’inflammation nous indique qu’il y a une émotion de colère, de frustration ou de rage qui est vécue. Les émotions sont refoulées, les paroles que j’ai besoin d’exprimer ne sortent pas, je me sens brimé et étouffé dans une situation conflictuelle souvent vécue dans un milieu familial.

Ma liberté est brimée, je manque de temps pour moi, je ne peux plus « souffler », respirer. Je ressens un certain découragement face à la vie et je cesse de lutter pour continuer mon chemin. Je vis peu de joie de vivre et une profonde lassitude assortie d’une grande insécurité par rapport à mon désir d’indépendance. La toux indique que je veux me libérer en rejetant quelque chose ou quelqu’un qui me dérange et me met en colère.

 

La séance...

Chaque personne est unique et réagit différemment face aux soins énergétiques. Il arrive que certaines personnes ne soient pas prêtes ou disposées à se libérer totalement, cela vient souvent de l’inconscient. Il faudra donc diminuer ou augmenter le nombre de séances en fonction de la réceptivité et l’ouverture du patient. L'accompagnement permettra de dénouer vos tensions émotionnelles, psychologiques et physiques.

Nous imposerons nos mains sur les zones affectées (magnétisme) et travaillerons sur les zones réflexes du pied si cela est nécessaire (réflexologie plantaire). En rééquilibrant et en harmonisant votre corps énergétique, les capacités d'auto-guérison de votre corps seront renforcées.