LE SYSTÈME CIRCULATOIRE

 

LE SYSTEME CIRCULATOIRE

Le système circulatoire a la charge de la circulation sanguine dans tout le corps. C’est grâce à lui que ce précieux liquides peut circuler et aller nourrir en oxygène et en nutriments la plus intime partie de notre organisme.

Mais c’est aussi cette circulation qui lui permet de jouer son rôle de purification, car il transporte les toxines rejetées par les cellules et élimine le gaz carbonique échangé contre de l’oxygène. Cette fonction est donc celle de la répartition de la vie dans tout le corps, celle qui consiste à amener partout ce qui donne la vie et, par extension la joie de vivre.

Le système circulatoire se compose du cœur, du système veineux et du système artériel.

Le cœur : classiquement décrit comme une pompe, c’est un organe creux de nature musculaire de 270 grammes. Contrairement aux idées reçues, il n'est pas à gauche mais au centre du thorax. Il repose sur le diaphragme, et sa pointe est orientée vers la gauche du thorax. Placé entre les deux poumons, il assure la distribution du sang dans tout l'organisme.

Le système artériel : les artères transportent le sang enrichi d’oxygène et de nutriments vers les organes et les cellules. C’est la partie « yang » de notre système circulatoire.

Le système veineux : les veines véhiculent le sang usé vers le foie et les reins pour leur filtrage, vers les poumons pour évacuer le gaz carbonique et se recharger en oxygène. C’est la partie « yin » de notre système veineux.

QUELQUES DESEQUILIBRES POSSIBLES & CAUSES PROBABLES

Hypertension : elle survient lorsqu’il y a une augmentation anormale de la pression à l’intérieur d’une cavité ou d’un vaisseau. Cette maladie peut générer de graves lésions vasculaires au niveau du cœur, du cerveau, des reins ou des yeux.

Hypotension : aussi appelé basse pression, survient lorsqu’il y a une diminution anormale de la pression du sang dans les vaisseaux.

Insuffisance cardiaque : au début, elle peut passer inaperçue. Dans un premier temps, les signes apparaissent lors d’efforts importants puis, lorsque la maladie s’aggrave, les symptômes se manifestent aussi lors de petits efforts, voire au repos. Plusieurs symptômes peuvent survenir en même temps ou séparément :

  • Essoufflement/difficultés respiratoires à l’effort et au repos ;
  • Gonflement des pieds et des chevilles provoqué par l’accumulation de liquide dans les tissus ;
  • Fatigue constante, asthénie ;
  • Prise de poids (liée à l’accumulation de liquide dans les tissus) ;
  • Gonflement abdominal, douleurs abdominales ;
  • Position couchée mal supportée ;
  • Faiblesse musculaire ;
  • Vertiges ;
  • Accélération des battements cardiaques ou battements irréguliers, palpitations ;
  • Diminution de l’appétit.

LES MESSAGES DU SYSTEME CIRCULATOIRE 

Troubles circulatoires : ils signifient que nous avons de la difficulté à laisser la vie circuler librement en nous, et que notre joie de vivre, notre amour de la vie ont de la peine à s’exprimer, voire même à exister.

  • « Quelle partie de nous-mêmes n’aimons-nous pas au point de ne plus laisser la vie aller la nourrir ? »
  • « Quelle partie de notre vie rejetons-nous ? »
  • « Quel traumatisme émotionnel a fait que nous n’avons plus de place pour la joie ou l’amour ? »
  • « Pourquoi la joie ou l’amour nous font-ils peur ? »

Voilà  autant de questions que notre « Maître intérieur » peut nous envoyer à travers les « tensions » du système circulatoire.

Hypertension : tendance à refouler ses émotions ou refus de reprendre contact avec une blessure du passé. Une grande tension se crée, liée à la volonté de rechercher une solution, avec parallèlement un sentiment de peur qui empêche les émotions d’exister.  La pression monte alors à l’intérieur. L’une des peurs de fond associées à l’hypertension est la mort.  Nous avons peur qu’elle arrive. Le sentiment d’urgence se développe en nous et fait encore plus monter la pression. C’est pour cela que les personnes âgées sont souvent atteintes d’hypertension.

Nouveau schéma de pensée : « j’accueille ce qui doit être. La mort fait partie intégrante de la vie ». C’est un cycle naturel. En accueillant ce qui doit être, c'est-à-dire la vie et la mort, les tensions se relâchent.

Hypotension : tendance à renoncer à ce qui est « devant ». Difficulté à affronter la vie. Se sentir « perdant » à l’avance. L'hypotension nous parle de la défaite, de notre sentiment de victime. Vaincu par les événements, nous ne sommes plus à même de faire monter la pression pour relancer la machine. La dynamique de fond est passive et le découragement prend le pas sur la lutte. Nous avons sans doute manqué d’amour dans notre vie.

Problèmes veineux : ils expriment notre difficulté à accepter ou à recevoir la vie, la joie de vivre, l’amour et à leur laisser une place. Nous avons de la peine à empêcher les émotions de stagner. Nous avons la sensation de ne pas savoir, d’être impuissant à faire vivre en nous ou avec les autres nos envies ou nos désirs de bonheur. Ils stagnent, laissant se développer parfois un sentiment d’abattement ou d’impuissance.

Problèmes artériels : ils parlent de tensions équivalentes à celles du système veineux mais ce, dans le sens actif. Les émotions sont excessives et se manifestent de manière disproportionnée (jovialité, excitation, etc.) ou bien sont retenues, étouffées. Contrairement au système veineux, nous n’avons pas l’impression « d’être empêché » mais plutôt de ne pas savoir, de ne pas pouvoir, de ne pas être ou avoir été capable de faire une place à l’amour, à la joie de vivre.

Troubles du système cardiovasculaire : ils expriment l’insécurité intérieure, l’Incapacité à choisir une direction dans la vie, la peur d’entrer dans la vie terrestre, l’angoisse de la mort. Ils peuvent également signifier le sentiment de ne pas être à la hauteur, la crainte de devoir se manifester en tant qu'individu, des forces agressives refoulées, etc. 

Nouveau schéma de pensée : Vaincre la peur, retrouver la joie, la gaieté, l’humour et se libérer des sentiments négatifs seront les éléments essentiels au bon fonctionnement du système vasculaire.

LES ALIMENTS INDESIRABLES POUR LA HAUTE PRESSION SANGUINE 

  • Le  sel: c’est une base d’épices pour rehausser la saveur des aliments. Mais, en général, ces derniers contiennent une augmentation de la teneur en sel. Et, le problème survient lorsqu’il existe un excès de sel de sodium, ce qui conduit à l’hypertension.
  • Le café: une simple tasse de café peut favoriser  l’augmentation de la pression artérielle.
  • Le gras: les graisses saturées, (en particulier les gras trans) sont mauvaises pour le cœur et les vaisseaux sanguins.
  • L'eau minérale: il n’est pas interdit d'en boire, mais elle doit être adaptée au niveau de sodium que vous consommez quotidiennement.
  • Les fruits de mer et les anchois: ce sont des aliments qui contiennent une grande quantité de sodium. Il est préférable de manger des poissons comme la sole ou la truite qui ont de faibles niveaux de sodium et sont d’excellentes sources de protéines.
  • Les condiments: les assaisonnements industriels ainsi que le bouillon de poulet, la moutarde, le ketchup.

LES ALIMENTS RECOMMANDABLES POUR LE SYSTEME CIRCULATOIRE 

  • Le poivre de Cayenne
  • L'ail
  • Le saumon
  • L’orange
  • Les graines de tournesol
  • Le gingembre
  • Les baies de Goji
  • Le chocolat noir
  • L’olive
  • La pastèque

DES TISANES POUR LE SYSTEME CIRCULATOIRE 

Il est conseillé d'utiliser :

  • L’aubépine
  • L’hamamélis
  • Le marronnier d’inde
  • Le mélilot
  • L’olivier
  • La vigne rouge

DES TISANES POUR LE SYSTEME CARDIO VASCULAIRE 

Peuvent être employés :

  • L'ail
  • La mélisse sauvage 
  • L'aubépine

QUELQUES TISANES POUR LE SYSTEME VEINEUX 

Les plantes suivantes sont recommandées :

  • L’ortie
  • La bardane
  • Le pissenlit
  • La sauge