LA PEAU

LA PEAU

Plus qu'une simple enveloppe, la peau est un organe à part entière. Véritable interface avec le monde extérieur, elle protège les autres organes des infections, des blessures et des rayons solaires nocifs.

Douée d'une extrême sensibilité, elle permet le sens du toucher. Elle pourrait même, être le reflet de nos états d'âme : d’un déséquilibre intérieur  émotionnel et physiologique.

Une manifestation acnéique, l’apparition de boutons, de microkystes, en particulier sur la partie basse du visage, est très souvent liée à un engorgement du foie. 

Une étape pour bien prendre soin de sa peau est aussi de bien prendre soin de son foie.

LES SYMPTOMES D'UNE PEAU « MALADE »

L'une des causes des problèmes de peau est  l’encrassement de l’organisme qui ne peut plus éliminer les toxines de manière harmonieuse.

De ce fait, la peau devient une porte de sortie qui n’est habituellement pas utilisée. Et, cette sortie toxinique exceptionnelle va se manifester par un problème de peau. Des toxines lipidiques donneront une peau grasse, d’autres acides donneront une peau irritée et sèche.

Bien que cela paraisse simpliste, ceci expliquerait pourquoi un mode alimentaire avec peu de toxines diminue les problèmes de peau sur la durée.

Disgracieux, parfois contagieux, les problèmes de peau sont nombreux et il est souvent difficile de s'en débarrasser. De l'acné au zona, nous abordons ici les symptômes de peau les plus communs et les moyens d'y faire face.

CAUSES EMOTIONNELLES

Les maladies de peau sont très souvent liées à un conflit de séparation mal gérée et mal vécue dans l’enfance, soit par la mère, soit par l'enfant. Ce qui peut engendrer, une fois adulte, la peur de rester seul et un manque de communication. Les maladies de peau peuvent être nourries par les sentiments suivants :

  • Dévalorisation de soi vis-à-vis de l'entourage ;
  • Attention trop importante prêtée à ce que les autres peuvent penser de nous.

Eczéma : Il est une dermatose prurigineuse  caractérisée par une inflammation non contagieuse de la peau qui s'accompagne de rougeurs, de fines vésicules, de squames et de démangeaisons. Il peut commencer très tôt dans la vie, et s'observe même chez les nourrissons. Les personnes atteintes connaissent des périodes communément appelées « poussées d'eczéma », durant lesquelles les symptômes s’aggravent. Ces poussées, de durée variable, sont entrecoupées de périodes de rémission. L’eczéma est souvent associé à l’asthme ou à diverses réactions allergiques. Il peut renvoyer à différentes situations négatives :

  • Anxiété, peur de l'avenir, difficulté à s'exprimer ;
  • Impatience et énervement en raison de ne pouvoir résoudre une contrariété ;
  • Séparation, deuil, contact rompu avec un être cher.

Chez les enfants, l'eczéma peut résulter d'un sevrage trop rapide ou d’une difficulté de la mère à accepter qu’il ne soit plus "en elle". Sevrage de l'allaitement ou reprise du travail de la maman avec culpabilité non exprimée, mais que l'enfant va ressentir  et somatiser ainsi. Autres sources de manifestation d’eczéma chez l'enfant : querelles ou tensions dans la famille ; insécurité (il faut rassurer l'enfant sur l'amour qu'on lui porte et lui expliquer pourquoi on retourne travailler. S'il y a des disputes et des querelles, lui parler, et lui dire que c'est un problème entre adultes).

Acné : c’est une maladie de la peau caractérisée par l’éruption de boutons rouges, de points noirs et de kystes. Elle touche le plus souvent le visage et le thorax, mais aussi le dos, le torse voire le cuir chevelu.

L’acné est le reflet de réactions qui ont lieu dans les glandes sébacées. Logées dans la peau, ces glandes produisent le sébum, une substance lubrifiante. S’il manque de sébum, la peau sera sèche et facilement gercée. S’il y en a trop, la peau deviendra plus grasse et acnéique. 

Des problèmes d’acné représente une manière indirecte de repousser les autres, par peur d'être découvert, de montrer qui  l'on est réellement, parce l'on pense ne pouvoir être aimé tel que l'on est. Donc, puisque l'on se rejette, on crée une barrière pour que les autres ne nous approchent pas.

Les sentiments suivants accompagnent souvent l'acné :

  • Refus de sa propre image, de sa personnalité ou de sa nouvelle apparence ;
  • Honte des transformations corporelles ;
  • Difficulté à être soi-même, refus de ressembler au parent du même sexe.

Vitiligo : C’est une affection de la peau caractérisée par l'apparition de taches blanches sur les pieds, les mains, le visage, les lèvres ou toute autre partie du corps. Ces taches sont causées par une « dépigmentation », c’est-à-dire la disparition des mélanocytes, les cellules responsables de la couleur de la peau (pigmentation).

La dépigmentation peut être plus ou moins importante, et les taches blanches, de tailles variables. Dans certains cas, les poils ou les cheveux qui poussent à l'intérieur des zones dépigmentées sont également blancs. Le vitiligo n'est ni contagieux, ni douloureux, mais il peut entraîner une détresse psychologique importante. Il est lié à différentes situations :

  • Séparation difficilement acceptée ou vécue, sensation de rejet ;
  • Désir de sauver les autres, peur de perdre la face ;
  • Impression de se sentir sans défense et sans protection ;
  • Désir de disparaître, de devenir "transparent", de passer inaperçu. Ou au contraire, peur de ne pas être remarqué, de se sentir invisible.

Cette maladie peut être également liée à un conflit avec le père :

  • Sentiment de dévalorisation par ce dernier  ou comparaison avec lui ;
  • Culpabilité vis-à-vis de lui ;
  • Obligation ressentie de se conformer à ce modèle paternel, mais sans vraiment vouloir lui ressembler.

Psoriasis : Il est une maladie inflammatoire de la peau qui peut toucher différentes parties du corps (coude, genoux, cuir chevelu...). Non contagieuse et le plus souvent bénigne, cette maladie se caractérise par l'apparition d'épaisses plaques de peau qui se détachent sous forme d'écailles blanches.

Il va  toucher des personnes hypersensibles, mal dans leur peau et qui voudraient être quelqu'un d'autre. Il aussi peut reposer sur :

  • L’insécurité émotive ;
  • Des difficultés à accepter une situation dans laquelle on se sent incompris, pas aimé (corps) ;
  • Sentiment d’abandon ou de rejet souvent lié au père (cheveux). Le psoriasis est comme une cuirasse pour se défendre ;
  • Le sentiment de ne pas être reconnu(e), un problème d'identité ;
  • La sensation d'être rabaissé ou rejeté, d'être « à fleur de peau ». ;
  • Le désir de se protéger d'un rapprochement physique, ou de protéger sa vulnérabilité, de mettre une barrière.

DES TISANES POUR LA PEAU

Il est recommandé d'utiliser :

  • La réglisse  qui fournit une protection pour le foie ;
  • Le genièvre  qui détoxifie le foie ;
  • Le pissenlit qui nettoie le foie et agit efficacement sur les reins ;
  • Le romarin ;
  • La bardane.

Par ailleurs, la consommation des aliments suivants est également à privilégier :

  • Le radis noir pour nettoyer les foies un peu trop paresseux ;
  • L'artichaut ;
  • Le concombre. 

C'est l’association de plantes, pour le foie et la peau, qui va permettre à l'organisme de se libérer des toxines et donc de retrouver une peau en parfaite santé !

Bien entendu, la consommation de tisanes dépuratives doit être accompagnée d'une alimentation variée et équilibrée.