Abandon

 

L’origine de la blessure d'Abandon

On est resté sans soins, on n’a pas voulu s’occuper de nous, on nous a laissé tomber.

L’enfant, depuis sa conception jusque vers 1 an et demi, s'est senti abandonné, privé de la satisfaction de ses besoins qui n’ont pas été assez nourris physiquement ou affectivement.

 

Le masque : la DÉPENDANCE

Le comportement de la personne qui porte la blessure de l'abandon, se manifeste par différentes attitudes de dépendance.

  • Elle fait des pirouettes pour être aimé.
  • Elle pleure facilement.
  • Elle s'accroche aux autres.
  • Elle a peur d'en avoir moins.
  • Elle accuse les autres de la laisser tomber.
  • Elle ne s’imagine pas donner peu, ou laisser tomber une personne ou un travail en cours.
  • Elle pense que si elle se montre faible les autres vont l'aider. Elle en a pris l'habitude.
  • Elle n'est pas faible, mais fait semblant de l'être.
  • Elle a tendance à dramatiser les choses, à utiliser le sexe pour retenir l’autre.
  • Elle pleure facilement.
  • Elle demande des conseils mais ne les suit pas.
  • Elle préfère endurer que d'être seul.
  • Elle ne sait pas dire non.
  • Elle aime parler d’elle et est intarissable. 
  • Elle insiste quand quelque chose lui est refusé.

 

La peur : la SOLITUDE

  • La personne a une voix d'enfant. 
  • Elle aime les danses de contact pour se pendre au cou de son/sa partenaire avec l'air de dire : « Regardez comme il/elle m'aime ».
  • Elle aime faire l'indépendante et dire à qui veut l'entendre à quel point elle se sent bien seule et n'a besoin de personne.

 

Le besoin : l’ATTENTION

La personne demande beaucoup d'attention mais les autres peuvent se lasser.

  • Elle n'utilise pas les bons moyens : se plaint, pleure ou s'accroche aux autres. Elle est trop dans ses émotions.
  • Elle a peur qu’on la laisse tomber si elle devient autonome.
  • Elle fait facilement et beaucoup de demandes en se plaignant : « Prouve-moi que tu m'aimes ».

La personne alimente son besoin chaque fois qu'elle abandonne un projet qui lui tenait à cœur ; qu’elle ne prend pas soin d’elle-même ; qu'elle fait peur aux autres en s'accrochant, et en se créant des maladies.

 

Les forces cachées

  • Elle sait capter l'attention des autres.
  • Elle possède des talents artistiques.
  • Elle peut aider les autres sans entrer dans leurs problèmes.

 

Sur la voie de la guérison ...

  • Elle se sent bien, même seule.
  • La vie est moins dramatique.
  • Elle va au bout de ses projets même si les autres ne l’appuient pas.