Les animaux

 

Peut-être serait-il temps de reconsidérer les animaux non pas comme des êtres inférieurs mais comme des êtres à part entière.

Le peuple animal a une faculté que nous avons perdu depuis longtemps et que beaucoup d'entre nous tentons de retrouver aujourd'hui. Les animaux vivent dans le présent et expriment les sentiments qui en découlent.

 

Le monde animal peut nous réserver de belles surprises

Nous ne pouvons affirmer que la gente animale n'a pas de problèmes à régler mais elle a un avantage sur nous, c'est d'être nettement moins mentale, moins polluée par des pensées parasites et moins tortueuses dans ses cheminements. Les pensées et les sentiments de nos compagnons rendent leurs auras plus denses et plus protectrices.

La spiritualité de nos animaux répond à deux critères, la réalité donc la vérité, et l'amour.

Trop d'êtres humains pensent que les animaux sont primitifs, stupides et sans conscience. Nous venons tous de la même source de vie, c'est la raison pour laquelle nous ne sommes nullement séparés les uns des autres. Les personnes qui ressentent ce lien, ne font plus qu'un avec leur animal de compagnie mais aussi avec le reste du monde...

L'être humain n'est-il pas une espèce d'animal particulière ?

Malgré le fait que bien des hommes ne prennent cette idée au sérieux, les animaux possèdent bien une âme leur permettant de se mouvoir, de sentir, de ressentir et d'observer. Nul doute, donc, que les animaux aient réellement des sensations.

Lorsqu'un choc, une douleur, un imprévu désagréable nous provient de quelque part, nous pouvons le ressentir à l'avance, cela est notre intuition. Une personne ancrée dans le présent pourra atténuer l'impact qui doit se produire. Contrairement à nous qui allons utiliser tous les moyens possibles pour être libérés de ce choc, quitte à ''refiler'' notre fardeau à autrui, nos animaux, eux, prennent sur eux tous les maux qui nous sont destinés. 

Ils s'incarnent donc dans des buts bien précis, entre autre, celui de partager les expériences des hommes. Là se trouve cet amour incommensurable, il commence par le non-jugement, leur générosité est sans limite, leur grande sagesse procure de la joie tant leur amour et leur affection sont disponible. N'ayant pas de préjugés, ils répondent simplement à l'amour.

 

Les animaux sont bien des êtres spirituels

Ils sont beaucoup plus réceptifs que nous et peuvent soulager voire guérir les hommes.

Il semblerait que les animaux prennent conscience de l'état de santé d'une personne et sachent exactement le rôle qu'ils ont à jouer dans leur moment présent. Mais cela va bien au-delà car, si une longue distance sépare l'animal de son maître, l'animal le ressentira et jouera son rôle thérapeutique. Les bienfaits de nos compagnons sur nous les hommes sont incontestables aussi bien sur le plan physique que psychologique.

Il en est parmi eux, comme parmi nous, des animaux plus évolués, des guides, des enseignants d'une grande maturité et d'une exceptionnelle beauté intérieure.

 - Le chat, animal psychique par excellence, n'accepte pas d' intrusion dans son monde intime, il brouille donc souvent '' la donne '', c'est à dire son aura afin de se protéger.

 - Les cétacés activeraient les chakras des hommes, ils transforment leurs fréquences vibratoires inharmonieuses par les vibrations sonores et les tonalités de leurs chants.

 - Le dauphin aurait développé en particulier son troisième chakra appelé troisième œil et aurait une influence très puissante sur le chakra du cœur des hommes.

Le ressentiment ne fait pas parti du fonctionnement de nos animaux, cet amour, cette générosité ne sont que pour nous, humains, afin que nous puissions tirer une bonne leçon de sagesse. Mais encore nous faut-il interpréter le comportement de notre animal et observer ses besoins dans son moment présent.

 

Les animaux perçoivent les énergies subtiles

Tous les animaux de la terre perçoivent des énergies subtiles qui nous sont inconnues et qui, pourtant, nous atteignent de la même manière. Chaque entité qu'elle soit animale, végétale ou humaine produit sa propre fréquence laquelle est intrinsèque à chacun et il en est de même pour toutes choses car l'univers entier vibre pour chaque chose.

Nous devons savoir que chaque chose émet un son qui entre en résonance avec un autre son. Ce phénomène pénètre la structure énergétique des animaux et des hommes pour y laisser des traces.

Si l'animal peut s'en dégager par lui-même, il en est tout autrement pour l'homme, ce qui prouve bien que l'homme est loin d'être privilégié et d'avoir l'avantage sur une bête quelle qu'elle soit.

L'animal fait partie intégrante de notre création et leur instinct de survie, leur comportement, leur action, leur connaissance intuitive sont transmis aux hommes. Il communique des enseignements qui appartiennent à la nature, au monde physique, des qualités et des principes d'ordres intellectuels et spirituels.

 

Le manque de compréhension de l'Homme

Toutefois, une autre vérité beaucoup plus triste vient briser cette chaîne qui nous unit tous les uns aux autres, c'est la déforestation, le braconnage, les tests de laboratoire, les massacres à titre gratuit. Et n'oublions pas l'essentiel, l'homme qui se nourrit de ces animaux. Il faut savoir que 1900 animaux sont abattus par seconde dans le monde soit, 60 milliards par an !!!!!

Nous sommes impuissants face à ce déséquilibre terrestre, face à tant d'atrocités, de barbarie et de génocide. Le manque de compréhension n'a pas sa place ici. Nous avons tous connaissance que l'environnement est en péril, que certains humains massacrent par plaisir et il est bien triste de constater que malgré nos peines, nos lamentations, nos pétitions, nos revendications, nous ne pouvons pas changer le monde tel qu'il est à l'heure actuelle.

Si, jadis, l'homme tuait pour se nourrir et se vêtir, nous pouvons prétendre que l’abattage était ''propre'' et indispensable pour la survie des hommes.

De nos jours, les humains tuent à la chaîne et ce, sans aucuns scrupules ni sentiments. Ces assassins ne sont pas devenus insensibles avec le temps, non, ils ont toujours été ainsi, c'est dans leur nature, dans leur gêne...

L'espèce animale est en péril et Dieu ne peut rien pour elle ! Seuls, les humains vont devoir refaire ce qui a été défait et rendre à Dieu sa création telle qu'elle était, c'est à dire, à Son image .