Ozonothérapie.

L’Ozonothérapie est une méthode thérapeutique qui repose sur l’emploi d’ozone et d’oxygène. Et cette combinaison moléculaire ne se fait pas au hasard. Puisque l’ozone n’est jamais utilisé pur, mais en quantité minime mélangée à de l’oxygène pur.

Des appareils médicaux générateurs d’un mélange oxygène - ozone permettent en fait l’ozonothérapie sous diverses formes.

- Les inhalations, dans la coqueluche, les anémies, les bronchites, la tuberculose et le diabète.

- Les injections cutanées, dans la furonculose (furoncle) et autre maladies de la peau.

Comment l’ozonothérapie guérit- elle ?

En fournissant aux cellules, l’oxygène qui leur manque, l’Ozonothérapie leur permet de se nettoyer et de se régénérer.

Dans son livre, les bienfaits de l’ozone le docteur Pierre Corson nous dit :

« les médecins et l’opinion publique ont commis l’erreur de croire que les effets de la pollution organique étaient en rapport avec l’âge. L’athéromatose, l’arthrose, l’ostéoporose, le diabète, certains cancers, les dégénérescences nerveuses ( Alzeimer - Parkinson ) , la sclérose en plaque ne sont pas dus à l' usure cellulaire au fil du temps , mais à des carences et à l' accumulation de toxiques ».

L’Ozonothérapie est un traitement qui ré-oxygène tous les tissus de l’organisme en éliminant tous les produits toxiques accumulés.

L'association Ozone - Oxygène constitue un désinfectant très puissant qui agit sur les virus, les champignons, les microbes, les parasites. Il possède entre -autre des propriétés cicatrisantes, antalgiques et anti - inflammatoires en cas de fistules chroniques, plaies et brûlures profondes.

Qu’est ce que l’ozone ?

L’Ozone est une sorte de super - oxygène composé de trois atomes d'oxygènes. La molécule d’oxygène n’en possède que deux.

Pour certains chercheurs l’ozone serait en fait un puissant oxydant responsable de grandes quantités de radicaux libres nocifs pour les cellules saines du corps.

Les radicaux libres sont des éléments qui ont perdus un électron sur leur couche externe, exposant ainsi le noyau chargé plus positivement d’une cellule à l’environnement immédiat. Se déséquilibre génère des perturbations d’électrons en cascades, ce qui favorisera l’émergence de toute sortes de maladies.

Or l’oxygène et l’Ozone ne volent pas d’électrons, ils en donnent à l’inverse d’un radical libre .

Les propriétés thérapeutiques de l’ozone auraient été découverte en France en 1895, par deux docteurs Labbé et Oudin.

En 1936, l’ozonothérapie se développait déjà a l’intérieur de certains hôpitaux. Mais la deuxième guerre mondiale en sonnera le glas. C’est à cette même époque qu'apparaisse sur le marché les produits pharmaceutiques synthétisés (cortisone - anti - inflammatoire - pénicilline).

La médecine officiel préférant privilégier se genre de médicament en occultera l’ozonothérapie.

Pour tester les vertus de l’ozonothérapie, un journaliste américain, Carmi B. Hazen , inventera le bain de vapeur dans un caisson . Les bains de vapeur constituent une bonne méthode d’application.

L' ozone mélangé aux molécules d' eau vaporisée est rapidement absorbé par le derme ( peau ) et transformé en oxygène , lequel est absorbé par la catalase lors d' une réaction enzymatique , puis fabrique de l' ATP ( adénosine triphosphate ) carburant indispensable de nos cellules .

L’ozonothérapie est pratiqué en Allemagne, Autriche, et en suisse.

Quand à la France, elle commence à peine à redécouvrir cette nouvelle thérapie. Les praticiens Français s’en intéresse depuis peu et dote progressivement leurs cabinets d’appareils médicales générateurs du fameux mélange Ozone - Oxygène.

Mais la médecine officielle prend tous de même ses distances. L’ozonothérapie pourrait à terme remplacer, certains traitements à base de produits chimiques synthétisés.