Aliments pour éviter les problèmes de rate

 

La rate joue un rôle important dans le corps et en médecine chinoise. L’idéal est de faire en sorte d’avoir une rate forte, permettant ainsi d’harmoniser les autres organes car ceux-ci reçoivent son souffle.

Seulement, cela est loin d’être facile lorsqu’on mange quotidiennement des aliments gras, sucrés ou *raffinés. Que ce soit le gras, le sucre ou tous aliments raffinés, ils vont bloquer la rate et entrainer une accumulation d’humidité débouchant vers un surpoids.

De très nombreux aliments sont fabriqués à partir de farine raffinée (le pain, les pâtes, les pâtisseries…) au détriment de farine complète ou semi-complète. Le raffinage consiste à enlever les enveloppes de l’amande centrale du grain. Le grain perd ainsi la couleur brune du son mais n’est pas complètement blanc, il est donc blanchit par la suite en utilisant différents procédés.

 

Le blocage de la rate par les mucosités

En médecine chinoise les mucosités sont responsables de beaucoup de troubles. Lorsqu’elles entravent la rate, la digestion et l’extraction de l’essence des aliments ne peuvent se faire correctement. Ce sont ces mucosités qui créées le surpoids, la cellulite et l’obésité.

 

Ce qui favorise la création des mucosités

Nous mangeons trop d’aliments industriels (dont la charcuterie, pâtisseries et pains) qui contiennent énormément de sel, de gras, de sucre, de matières première raffinées et, pour enfoncer le clou, de nombreux additifs alimentaires.

Les aliments affaiblissant la rate auront pour conséquence d’accumuler de l’humidité. L’humidité qui ne peut être évacuée se transformera par la suite en mucosités.

 

Ce qui fatigue principalement la rate est le fait :

  • De manger trop d’aliments amenant beaucoup d’humidité comme les plats industriels, la charcuterie, le lait, tout ce qui est cuit dans le gras, les fritures…
  • De manger froid trop souvent
  • De boire froid trop souvent
  • De boire trop d’alcool
  • De manger cru (crudités, salades…) au lieu de cuit
  • De manger des aliments sucrés trop fréquemment
  • De boire des boissons sucrées trop fréquemment
  • De boire une très grande quantité de liquide alors que le corps n’en a pas besoin
  • De manger peu ou pas du tout au petit déjeuné
  • De prendre un petit déjeuné sucré au lieu de salé
  • De prendre ses repas tard le soir
  • De manger beaucoup lors du dîner
  • De manger à des heures irrégulières
  •  

Vous remarquerez que nous retrouvons dans cette liste les principales règles de la diététique chinoise. Mais le plus embêtant lorsqu’on regarde cette liste, c’est de s’apercevoir que pas mal d’idées ou de traditions sont en fait néfastes pour notre rate.

Quelques exemples courants :

La glace en fin de repas, pour soit disant aider à digérer, est un non sens complet du point de vue de la médecine chinoise. Nous avons besoin de chaleur pour entretenir notre « feu digestif », si l’on refroidit ce feu la digestion se passera mal et un surplus d’humidité perturbera la rate.

On nous dit que manger des crudités est très bon pour la santé puisque les légumes sont frais. Même chose en ce qui concerne les salades pour garder la ligne. L’inconvénient avec ce type d’aliments c’est justement qu’ils sont crus, cela va affaiblir encore une fois le feu digestif, c’est à dire qu’ils perturberont la digestion (gonflements, flatulences…).

La rate avec l’aide des reins devra maintenir le feu digestif ce qui fatiguera le corps. En revanche, lorsque des aliments chauds sont ingérés, l’estomac et la rate n’ont pas à fournir un gros effort pour les mettre à température et maintenir le feu digestif. Si en plus ils ont été suffisamment mastiqués, c’est déjà un bon début pour avoir une bonne digestion.

Et comme nous sommes formatés à penser en terme de vitamines, de minéraux..., la question qui revient systématiquement est : "mais si l'on cuit les légumes notre corps n'aura plus suffisamment d'apport en vitamines et minéraux".

Non, les légumes sont cuits à la chinoise, c'est à dire à moitié, ce qui leur permet d'être plus facilement digérés tout en gardant suffisamment leurs vertus bénéfiques.

La diététique chinoise dit que la saveur douce, c’est à dire « sucrée », tonifie la rate. Mais avant que vous vous jetiez sur la première sucrerie à portée de la main, nous aimerions signaler que généralement la rate est déjà surchargée de sucre. Cette surcharge à l’effet inverse de celui désiré, ça l’affaiblit, voire anéantit complètement ses fonctions.

Ajoutons également, que la saveur douce de la médecine chinoise ne correspond pas exactement au goût sucré tel que nous le connaissons. En effet, le sucré est en quelque sorte une saveur douce puissance 10 …nous vous laissons imaginer la surabondance de saveur douce que notre corps subit.

 

Préserver l’intégrité de la rate

Pour préserver la rate il faudra donc éviter de faire ce qui la fatigue (voir la liste au-dessus). Mais pour les personnes ayant une rate naturellement faible, il faut en plus :

  • ne pas attendre d’avoir l’estomac plein à ras bord pour arrêter de manger. S’arrêter avant, cela procurera la sensation que l’on n’est pas tout à fait rassasié.
  • stopper les grignotages
  • ne manger aucun aliment cru (les fruits sont ok, mais entre les repas, et éviter ceux de nature froide)
  • bien mâcher les aliments
  • manger et boire chaud seulement
  • ne pas boire pendant les repas ou boire uniquement en fin de repas une petite quantité
  • réduire la quantité de blé (semi-complet de préférence), ou d’aliments en contenant car le blé surcharge d’humidité la rate, il faudra donc aussi diminuer sa consommation de pâtes, de pain et accorder une plus grande place aux légumes. Privilégier le riz, le quinoa, le millet… aux produits à base de blé (voir plus bas la partie « exemples d’aliments tonifiant la rate »).

Lorsque la rate reste faible malgré une hygiène alimentaire correcte, c’est qu’il y a un vide de Qi, voire un vide de Yang de la rate. Cela peut venir du surmenage, d’un manque d’activité physique, de soucis, d’une maladie, d’un environnement ou d’un climat trop humide.

Les principaux symptômes associés sont : mauvaise digestion, membres froids, fatigue, selles molles, œdèmes. Il existe dans ce cas des toniques de la rate, quelques exemples ci-dessous. Exemples de toniques de la rate dans la pharmacopée chinoise :

 

Ecorce de mandarine coupée

La peau de mandarine séchée (Chen Pi; 陈皮)  

Racine de réglisse en médecine chinoise

La racine de réglisse chinoise (Gan Cao; 甘草)  

Racine d'astragale est utilisée en médecine chinoise

La racine d’astragale (Huang Qi; 黃芪) 

Racine d'atractyle

La racine d’atractyle (Bai Zhu; 白术)

Le ginseng (Ren Shen; 人參)

 

Pharmacopée chinoise: les cenelles

Cenelles (Shan Zha; 山楂)

Bien que ces végétaux aient pour principal effet de tonifier la rate, ils n’ont pas tous la même efficacité.

 

Exemples d’aliments tonifiant la rate :

Les aliments ci-dessous permettent de ne pas encombrer la rate et de la tonifier pour certains d’entre eux.

Poulet : la viande de poulet renforce le Yang de la rate (notre fameux « feu digestif »), à consommé en quantité modérée. La viande de poule n’a pas les mêmes propriétés donc, ne pas croire que la viande de poulet et la viande de poule sont de nature similaire.

Autres viandes (à consommé en petite quantité) :

  • Caille
  • Oie
  • Lapin
  • Grenouille
  • Bœuf
  • Agneau

Les poissons et fruits de mer :

  • Thon
  • Perche
  • Maquereau
  • Sardine
  • Saumon
  • Hareng
  • Truite saumonée
  • Anchois
  • Turbot
  • Carpe

Légumes, tubercules et noix :

  • Navet
  • Poireau
  • Choux communs (vert, rouge, blanc, pommé, frisés …)
  • Citrouille
  • Courge
  • Carotte
  • Champignon Shitake, champignon de Paris
  • Patate douce
  • Pomme de terre
  • Poivron
  • Pousse de bambou
  • Ail
  • Oignon
  • Noix (avec modération)

Céréales et légumineuses :

  • Riz
  • Quinoa
  • Millet
  • Sarrasin
  • Orge
  • Lentilles
  • Haricots azuki (disponible dans notre boutique)
  • Fèves
  • Maïs

Fruits crus en petite quantité :

  • Datte
  • Figue
  • Cerise
  • Framboise
  • Pistache
  • Peau de mandarine
  • Fruits cuits (compote, pommes cuites…)
  • Châtaigne

Aliments divers :

Poivre noir, cannelle, noix de muscade, basilic, coriandre, persil, cardamone, fenouil, *miel, **sucre de canne (intégrale ou raffiné), sirop de riz.

*Attention, le miel est humidifiant et comme expliqué en début d’article, la rate n’aime pas l’excès d’humidité

  • L'anis étoilé est en fait de la badiane
  • Badiane ou anis étoilé (Da Liao; 大料)
  • Gingembre (Sheng Jiang; 生姜)

Pour les personnes ayant des troubles digestifs, en fin de repas vous pouvez prendre une infusion de peau de mandarine séchée afin de fortifier la rate, l’estomac et ainsi la digestion. Ou bien toute tisane digestive (fleur d’oranger, cardamome, thym, fenouil, anis). Si vous n’aimez pas les tisanes et vous n’avez pas de peau de mandarine séchée, vous pouvez mettre des gouttes d’eau de fleur d’oranger dans un verre d’eau chaude.